Thèmes associés : Race de chevaux, races de chevaux, race de chevaux par lettre.
Accueil > Race > Pottok - Poney Basque

Pottok - Poney Basque

Poney Pottok au modèle
zoom sur image
Poney Pottok au modèle
Type : Cheval sauvage, Poney
Taille : 1.35 m
Poids : 400 Kg
Robe : Alezan Noir Bai Pie
Utilisation : Dressage Attelage Endurance Loisir Cce Cso Randonnee Trec
Origine : France , Europe
Poney Pottok au modèle
Le Pottok monté
Poulains Pottoks et leurs mères
Pottok en saut d'obstacle
Portrait d'un Pottok
Le fameux poney Judo

Historique :


Le cheval de race Pottok est originaire du pays Basque en France.
 
Le Pottok est une race de poney.
 
Il est aussi appelé Poney Basque.
 
Le terme Pottok signifie « petit cheval » en basque (à prononcer pottiok).
 
Les origines du poney Pottok remontent à plusieurs milliers d'années.
Il est morphologiquement proche du cheval de Przéwalsky.
On retrouve son portrait sur les parroies des grottes préhistoriques d‘Isturitz et d‘Oxocelhaya.
 
Les Basques, attachés à leurs chevaux, ont pris garde à ne pas dénaturisé la race Pottok.
Malgré quelques évolutions due aux conditions climatiques et historiques, le Pottok actuel reste proche du modèle originel.
Le poney Basque est considéré comme une race dite primitive.
 
L'utilisation première du poney Pottok était les travaux agricoles.
Ensuite le Pottok fut utilisé pour le travail des mines du fait de sa petite taille, de sa force, de sa couleur fonçée (peu salissante) et du peu d'entretien qu'il demande.
Les éleveurs de Pottok organise donc la production : les poneys de couleurs fonçées partent vers les mines et ceux de couleurs pies partent dans les cirques.
Au fil des années, le poney Pottok pie prend sa place au sein des centres équestres car il est docile et sa robe est amusante pour les enfants.
 
Les élevages de Pottok se trouvent surtout dans les Pyrénées et notamment le Pays-Basque (90% des effectifs).
Il existe cependant quelques élevages de poney Pottok en Normandie, dans le Centre, en région Parisienne, en Bourgogne, en Charentes, en Midi Pyrénées et en Pays de la Loire.
 
Les groupes de Pottok se trouvent essentiellement sur les massifs d‘Ursuya, Baïgoura, Artzamendi et de la Rhune, leur berceau de race.
 
Les poney Pottok vivent en groupe d'environ dix jument dirigées par le mâle dominant, l'étalon.
 
Il existe deux types d'élevage de poneys Pottok :
  • Les élevages libres, sans intervention de l'homme. Les poneys migrent dans la montagne au fil des saisons.
  • Les élevages sélectifs dans un but d'utilisation de poney de loisir ou de sport.
Le stud-book du cheval de race Pottok est divisé en deux parties :
  • le livre A : pour les animaux de race pure
  • le livre B : pour les animaux issus de croisement
 
Les éleveurs se rendent une à deux fois par an dans les montagnes à la rencontre des Pottok afin de vérifier le nombre de naissance, une vermifugation et un traitement anti-parasitaires.
Certains poneys peuvent être capturés afin d'être revendu aux foires annuelles (Hélette, Espelette, et Garris).
 

Le Pottock en quelques chiffres :
  • 412 immatriculations réalisées en 2011
  • 1135 juments Pottok saillies en 2011
  • 1090 ponettes saillies pour produire du pottok en 2011
  • 120 étalons pottoks agréés en activité en 2011
  • 143 éleveurs de poney Pottok en 2011
On peux admirer le poney Pottok lors du concours national de la race en février à Biarritz (pour les mâles) et en juillet au pays Basque (pour les femelles). 
 
Le poney Pottok : poney d'utilité :
 
Le Pottok vit à l'état sauvage dans les montagnes. Grâce à lui les paysages et certains endroits boisés sont entretenus par le biais de son alimentation.
C'est un excellent régulateur écologique.
 
Le poney Pottok et la culture :
 
  • Les mythes et légendes Basques : Les musiciens Basques auraient été inspirés par le pottok et ils auraient tentés de reproduirent le son de son galop en créant la txalaparta (prononcé tchalaparta). Avec des pilons en bois, le musicien frappe des planches (châtaignier, hêtre, merisier...) : le son rappel celui du Pottok au galop.
  • Le poney Pottok et le sport : Le Pottok est la mascotte de l'Aviron bayonnais et du club de rugby à XV français.
  • Pottok et jeu de société : Il existe même un jeu de société ou le Pottok est présent : le jeu du Tac-Tik ou Dog.
  • Littérature et Pottok : Le libre galop du Pottok et Eki l'étalon sauvage.
  • Le Pottok sur des timbres : Avis aux Philatélistes, une collection de timbres sur le poney Pottok a été réalisée en 1998.

Divers :


Taille :
 
Le poney de race Pottok toise de 1,15m à 1,47m au garrot.
 
Robe :
 
Le pottok peut être de couleur noire, baie, alezane ou pie.
Les crins sont épais et abondants.
 
Avant-main :
 
Le poney Pottok porte une tête assez longue et au profil rectiligne.
Son encolure est plutôt petite et musclée.
 
Corps :
 
Le Pottok a un dos long.
 
Arrière-main :
 
La croupe est dite "simple".
 
Aplombs :
 
Le poney Pottok a des membres secs et forts.
La corne est dure.
 
Caractère :
 
Le Pottok est décrit comme un poney sociable, attentif et gentil.
Il est résistant, endurant, souple et robuste.
C'est un bon maître d'école.
 
Utilisation :
 
Le poney Pottok est avant tout un poney sauvage.
Il est aussi utilisé pour le tourisme équestre, la randonnée (surtout en montagne), en équithérapie, l'équitation de loisir, le saut d'obstacle, le dressage, le concours complet, le TREC et l'attelage.
 
Les Pottoks de légende :
 
En Attelage :
  • Saskiade Marigny et Scylla de la Vanne, championnes de France en 1993
  • Ora du Bourg d'Eau et Java III, championnes de France en 1998
  • Judo champion de France en 2007, 2008, 2010 et 2011 / trois podiums aux Championnats du Monde (3eme Maniabilité en 2007,2eme Marathon en 2009,1er Marathon en 2011 ) / sur l'ensemble de sa carrière 17 podiums en Concours d'Attelage Internationaux dont 12 victoires sur 21 Concours.
En Concours complet :
  • Kuzko, champion de France en 1983 et 1984
  • Maïtagarria, championne de France en 1987
  • Lhaun, champion de France en 1988
  • Orgambidezca, championne de France en 1992
  • Babyjus de la Nive, champion de France en 1997.
En Dressage : Iseult Sonnenberg, vice-championne en 2002.
 
En Endurance : Néron, champion de France d'endurance, épreuve chevaux.
 
En Saut d'obstacles : Mounky, inscrit au livre des records pour avoir sauté 1,80 m monté.

Commentaires Facebook

Liens externes (résultats de moteurs de recherche)

    Aucun résultat pour le moment...

Plan du site | Mentions légales | Contact
logo Hippologie.fr
http://www.hippologie.fr/pottok-poney-basque 1 2 3 4 5
4.1 / 5    7 avis