Thèmes associés : Race de chevaux... Races de chevaux, race de chevaux par lettre.
Accueil > Race > Merens

Merens

Cheval Mérens au modèle
zoom sur image
Cheval Mérens au modèle
Type : Cheval de selle, Cheval de trait, Cheval de sport
Taille : 1.50 m
Poids : 450 Kg
Robe : Noir
Utilisation : Dressage Attelage Loisir Travail Voltige Trec
Origine : France , Europe
Cheval Mérens au modèle
Troupeau de chevaux Mérens
Poulain Mérens et sa mère
Cheval Mérens au trot
Portrait d'un cheval Mérens
Attelage de Mérens

Historique :


Le cheval de race Mérens est originaire de la haute vallée de l'Ariège dans les Pyrénées. Il s'agit donc d'un cheval Français.
 
Le Mérens a conservé son modèle d'origine car il a subit très peu de croissements.
 
Originaire des montagnes, le cheval Mérens est très rustique.
 
Origines et domestication du cheval Mérens
 
Les premières traces du cheval Mérens remonteraient à 60 000ans avant notre ère.
 
On trouve des peintures du cheval Mérens dans la grotte de Niaux.
 
Il commence à être domestiqué à l'âge du néolithique ou l'âge de bronze.
 
Le Mérens est utilisé tout d'abord comme cheval de bât par les Romains puis comme cheval de guerre au moyen-âge.
 
Ensuite il sert comme cheval de trait, pour les travaux agricoles ainsi que dans les mines.
 
Il est très recherché pour son endurance et sa rusticité.
 
Les chevaux Mérens sont notamment vendus sur la foire de Tarascon-sur-Ariège. 
 
Il est utilisé pour la production de mulets (mule des Pyrenées). 
 
C'est en 1866 qu'officiellement que ce cheval s'appelle "Mérens".
En 1872 le premier concours de la race est organisé.
 
Au début du XXe, les élevaurs de chevaux Mérens se battent pour maintenir la pureté de ces chevaux en luttant contre les croissements avec d'autres races de chevaux.
 
Le reproduction des chevaux Mérens se passe en liberté et chaque année ils effectuent la transhumance.
 
Déclin de la race
 
En 1933 un Syndicat d'Elevage du Mérens est créé.
Le Stud-book de la race du cheval Mérens est ouvert en 1948.
 
Le Haras National de Tarbes compte alors 8 étalons Mérens.
 
L'armée n'utilisant plus les chevaux et la motorisation font décliné la race.
 
La race, comme beaucoup d'autres races de chevaux de trait, s'oriente alors vers la production de viande chevaline.
 
Sauvegarde du cheval Mérens
 
Dans les années 1970, on ne compte plus qu'une quarantaine de chevaux Mérens.
 
L'élevage de Mérens est relancé par la monté de l'équitation de loisir.
 
Les éleveurs utilisent aussi la mode du poney pour relancer la race.Il est cependant retiré de la catégorie poney en 1998 par les Haras Nationaux pour être classé comme cheval de sang.
 
Le nombre de chevaux Mérens passe de 2 000 chevaux en 1975 à 4 000 chevaux en 1985.
 
La sauvegarde de la race est un véritable succès !
 
Elevage des chevaux Mérens :
 
On compte 4 étalons têtes de lignées:
Quart, Contestataire, Uranium et Vengeur.
 
Dans les années 1990, le Centre National du Cheval de Mérens fut créé. 
 
Les amoureux du cheval Mérens se retrouvent chaque année pendant la dernière semaine du mois d'Août au rassemblement de Bouan (Ariège).
Le cheval Mérens est aussi présent lors du Salon du Cheval de Paris et du Salon de l'Agriculture.

Divers :


Taille :
 
Le Mérens doit toisser entre 1,45m et 1,55m au garrot.
 
Avant-main :
 
La tête doit être très expressive. Le chanfrein est rectiligne voir légèrement concave. Les oreilles sont très poilues.
Il possède une barbe sous les joues.
 
Corps :
 
Le Mérens doit avoir un garrot très ressorti.
Son dos est long et large.
 
Arrière-main :
 
La croupe double est recherchée. Les cuisses sont très musclées.
 
Robes :
 
Le Mérens a le poil fin et brillant.
La seule couleur admise par le Stud-Book du cheval Mérens est le noir zain.
 
Aucunes balzanes n'en acceptées.
 
Le Mérens peut avoir une étoile en en-tête.
 
Les fanons sont abondants. Les crins sont portés longs. Ils sont fournis et souvent drus voir crêpés ou ondulés.
 
Membres
 
Ils ont des membres forts. Les sabots sont résistants et en corne noire.
 
Tempérament
 
Le cheval Mérens est décrit comme un cheval calme, docile, aux pieds sûrs, de bon caractère et très polyvalent.
 
Il s'adapte aux rudes conditions climatiques et peux vivre annuellement dehors cependant il suporte mal la chaleur.
 
Ils sont endurants et agiles.
 
Sélection
 
Les étalons Mérens sont sélectionneés lors d'une présentation montée à l'âge de 3 ans. Les allures font l'objet d'une attention toute particulière.
Les épreuves sont au nombre de 5 : dressage, longe, attelage, cross et modèle.
 
Les poulinières Mérens sont évaluées par les Haras Nationaux lors des consours d'élevage.

Commentaires Facebook

INSERT command denied to user 'hippologbdd'@'localhost' for table 'raceDeChevauxTagEcriture'