Thèmes associés : Robe cheval et les robe du cheval. Robes de chevaux.
Accueil > Hippologie > Les robes

Robes

La Robe du cheval

Image de Robes
Cheval alezan
zoom sur image
Cheval alezan
La robe d’un cheval est la couleur du cheval.
 
Elle se constitue de :
 
  • La couleur des poils
  • La couleur des crins
  • La couleur de la peau
  • La couleur des yeux
 
La couleur de la robe d’un cheval ne prends pas en compte les balzanes, les entêtes, les épis, etc.

Comment définir la robe d'un cheval ?

Pour définir la couleur de la robe d’un cheval il ne faut pas prendre en considération les poils blancs qui peuvent être présents dans la robe pour définir la robe de base.
 
Une fois la robe de base définit on y ajoute les diverses particularités.
 
Cela donne :
 
Robe de base + mélange + panachure + adjonction
 
Cependant il faut rappeler que tous les chevaux ne possèdent pas ses particularités.
Dans le nom de la robe, les adjonctions se signalent en dernier.
 
Une adjonction est une caractéristique complémentaire de la robe qui peut concerner :
  • les poils,
  • les crins,
  • la peau.

Comment déterminer la couleur ?

Il existe 3 couleurs de robe de base :
 
  • La robe « Alezane »
  • La robe « Bai »
  • La robe « Noir »
 
Et une catégorie nommée « autres robes ».
Image de Robes
Les 3 familles de couleur de base
Les 3 familles de couleur de base

La Robe "Alezane"

Ce sont des chevaux présentant :
  • des poils fauves,
  • des crins fauves (variantes de la teinte fauve possibles),
  • une peau parfois assez claire mais pas rose
  • des yeux foncés.
 
On autorise que les crins soient plus clairs que la couleur de la robe mais en aucun cas les extrémités ne peuvent être noires.
 
La robe « alezan brûlé » :
 
Le cheval dit de couleur Alezan brûlé a des poils et des crins de la couleur du café torréfié, la peau est noire et les yeux sont foncés.
 
La robe « café au lait » :
 
Le cheval dit de couleur Café au lait a les poils et les crins de couleur café au lait, la peau est claire mais pas rose et les yeux foncés.
 
La robe « palomino » :
 
Le cheval dit de couleur Palomino dispose de poils fauves clairs plus ou moins dorés, de crins sont blanc-argent, plus clairs que les poils, d’une peau est noire ou grise (jamais rose) et de yeux sont foncés (pas de bleu possible).
Image de Robes
La famille Alezane
La famille Alezane

La Robe "Bai"

Ce sont des chevaux avec :
 
  • les poils fauves (variantes possibles),
  • les crins et extrémités noirs,
  • la peau noire,
  • les yeux foncés.
 
On compte 3 robes dans la catégorie des robes « bai » :
  • le bai,
  • l’isabelle,
  • le souris
 
Les crins des chevaux de la famille des « bai » doivent toujours avoir les crins noirs.
 
La robe « bai » :
 
Un cheval est dit de couleur bai lorsque les poils sont fauves, les crins et la peau sont noirs et que les yeux sont foncés.
 
La robe « isabelle » :
 
Un cheval est dit de couleur Isabelle lorsque ses poils sont jaunâtres, les crins et la peau sont noirs et que les yeux sont foncés.
 
La robe « souris » :
 
Un cheval est dit de couleur souris lorsque les poils sont gris cendrés, les crins sont gris cendrés à noirs, la peau est noire et les yeux sont foncés.
Image de Robes
La famille des Bai
La famille des Bai

La Robe "Noire"

Les chevaux de couleur noire ont :
 
  • les poils noirs,
  • les crins noirs,
  • la peau noire,
  • les yeux foncés.
 
Dans cette catégorie on retrouve les chevaux de robe noire et le noir pangaré.
Image de Robes
La famille des Noirs
La famille des Noirs

Les autres robes

Il s’agit d’une catégorie qui regroupe les couleurs qui ne correspondent pas aux robes Alezane, Bai ou Noire.
 
On y retrouve les chevaux de couleur Crème, Chocolat, Blanc et Gris.
 
La robe « crème » :
 
Le cheval a la peau rose, les yeux clairs, le pelage est crème et sa crinière est blanche voire grisâtre.
 
On distingue 2 types de chevaux crèmes :
  • Le cremello aux crins blancs, plus clairs que les poils
  • Le perlino aux crins grisâtres, plus foncés que les poils.
 
La robe « chocolat » :
 
Le cheval a la peau foncée, les yeux foncés, les poils et les crins sont de couleur chocolat.
 
La robe « blanc » :
 
Semble du corps porte des poils et des crins de couleur blanche. Sa peau doit être rose. Ses sabots sont aussi blancs. Seulement le contour des yeux sont foncés.
 
Cette robe et rare et il ne faut pas la confondre avec certains chevaux de couleur grise.
 
La robe « grise » :
 
Le cheval a la couleur de ses poils et de sa crinière qui sont mélangées (colorés et blancs), les yeux sont foncés et la peau est de couleur noire. Il existe un grand panel de gris. Sa robe n’est pas stable : elle évolue avec l’âge.
Image de Robes
La famille des autres robes
La famille des autres robes

Les différents gènes

Le gène "Gris"

La couleur de robe grise en fait une dépigmentation progressive des pigments avec l’âge.
La robe grise est donc le résultat de l’action d’un gène sur une couleur de base.
Le poulain est de couleur foncée puis s’éclaircit au fil des années. Ils éclaircissent plus ou moins vite.
 
Le gène «gris » est nommé « G ».
 
Le gris est considéré comme une robe de base.
 
Exemple : Gris cape tachetée, Bai grissonnant.
Image de Robes
Image de Le gène "Blanc" et Robes
Poulain Blanc
zoom sur image
Poulain Blanc

Le gène "Blanc"

Le gène «Blanc» est nommé «W» (white).
 
Elle est très rare.
 
Seul le contour des yeux sont colorés.
 
Les poulains naissent de cette couleur.

Le gène "Crème"

Le gène Crème est nommé «C».
 
Les robes obtenues sont donc :
 
  • Alezan qui devient soit Palomino, soit Cremello (peau rose, œil bleu et crins ivoire).
  • Bai qui devient Isabelle, soit Perlino (peau rose, œil bleu, et crins plus foncés que la robe).
  • Noir qui devient Smocky Black, soit Smocky Cream.
Image de Robes

Le gène "Dun"

Le gène Dun est nommé «D» ou gène «sauvage».
 
On le retrouve chez le chevakl de Przewalski.
 
Il est crée, en plus de la dilution, des marques primitives : tête Cap de Maure, extrémités foncées, raie de mulet, bande scapulaire, zébrures.
Exemple : Les Fjord.
 
  • La robe Alezane devient alors Alezan Dun,
  • La robe Bai devient Bai Dun,
  • La robe noire devient Souris.
Image de Robes

Le gène "Champagne"

Le gène Champagne est nommé «CH».
 
Le cheval a alors la peau rose et tachetée de gris au niveau du nez, des yeux et des parties génitales, des reflets métalliques des crins et de la robe, l’œil bleu à la naissance, qui évolue ensuite vers une couleur vert, ambre ou noisette.
 
  • L’Alezan devient Champagne Or,
  • Le Bai devient Champagne Ambre,
  • Le Noir devient Champagne classique.
Image de Robes
Image de Le gène "Silver" (dapple) et Robes
Cheval Chocolat Silver Dapple
zoom sur image
Cheval Chocolat Silver Dapple

Le gène "Silver" (dapple)

Le gène Silver est nommé «Z ».
 
  • La robe Alezane reste Alezane,
  • La robe Bai devient Alezan aux crins argents.
  • La robe Noire devient Chocolat aux crins argent.
Image de Le gène "Perle" et Robes
Cheval Bai Perle
zoom sur image
Cheval Bai Perle

Le gène "Perle"

Le gène Perle est nommé «PRL ».
 
Il peu répandu.
 
On le nomme aussi «Barlink Factor».
 
  • La robe Alezane devient alors Alezan perle ou Abricot, Palomino perle.
  • La robe Bai devient Bai perle ou Isabelle perle.
  • La robe Noire devient Noir perle ou Smocky Black perle.

Les mélanges de poils

Après avoir déterminé la robe de base, il faut identifier la présence ou non de mélanges de poils.
Les poils peuvent être noirs ou blancs.

Les mélanges de poils blancs

Il faut tout d’abord savoir si les poils blancs sont évolutifs ou non et en quelle quantité.
 
La quantité :
 
Elle se précise uniquement sur la robe non évolutive. Elle définira la famille de robe.
 
On dénombre alors 3 cas :
 
  • Moins de 50% de poils blancs : il s’agit alors du terme faible.
  • 50% / 50% de poils blancs : Seul le mélange est mentionné.
  • Plus de 50% de poils blancs : On parle alors de fortement.
 
Des lors que la robe possède au moins 50% de poils blancs la robe est assimilée à la famille du gris.
D’un point de vue génétique, ceci implique qu’au moins l’un des deux parents soit gris ou d’une robe au minimum mélangée.
 
Le mélange de poils blancs est-il évolutif dans le temps ?
 
Il existe 3 possibilités :
 
  • On ne sait pas si elle est évolutive ou pas : La robe est dite « mélangée ». C’est le cas notamment lors de l’identification sous la mère où il est souvent impossible de prédire l’évolution future d’une robe.
  • Le mélange de poils est jugé stable : La robe est alors dite « granitée ». Remarque : La robe « noir granité » = « gris fer », « bai granité » = « rouan », « alezan granité » = « aubère », Rabicano (poils blancs sur les flancs et la queue).
  • Le mélange de poils évolutif dans le temps : la proportion de poils blancs augmente dans le temps. La robe du cheval est alors dite robe de base « grisonnant ». L’utilisation de ce terme implique donc une bonne connaissance de l’historique de la robe du cheval.
Image de Robes
Image de Les mélanges de poils noirs et Robes
Robe isabelle fumée ou louvet
zoom sur image
Robe isabelle fumée ou louvet

Les mélanges de poils noirs

Ce sont les chevaux présentant une robe de base mélangés à des poils noirs.
 
Parfois seulement l’extrémité des poils soit noire, leur base étant de la couleur de la robe de base, elle est alors appelée « fumée ».
 
La robe « isabelle fumé » est aussi appelée « louvet ».

Les panachures

L’étude des panachures intervient après l’identification de la robe de base et la présence ou non de mélange de poils.
 
Il existe deux types de panachures : le pie et le tacheté.

Les panachures pie

Pour être identifié comme pie, le cheval doit présenter une ou plusieurs plages blanches, sous laquelle la peau est rose, dans une robe de base quelle qu’elle soit avec une ou plusieurs balzane plus haute que le coude ou le grasset.
 
La taille, la forme et l’endroit est très différente d’un cheval à l’autre.
 
On compte 5 types de panachures de type pie :
 
  • Le pie tobiano
  • Le pie overo
  • Le pie tovero
  • Le pie balzan
  • Le pie sabino
Image de Robes
Cheval pie Tobiano
zoom sur image
Cheval pie Tobiano
Le pie tobiano :
 
  • La tête est surtout de couleur.
  • Les membres sont blancs.
  • Les pages blanches sont verticales.
  • Le cheval doit avoir au moins une plage blanche sur la ligne du dessus.
  • Le contour des plages blanches doit être net et régulier.
Image de Robes
Cheval pie Overo
zoom sur image
Cheval pie Overo
Le pie overo :
 
  • La tête est surtout de couleur blanche.
  • Les membres sont de couleurs.
  • Les pages blanches sont horizontales.
  • Aucune plage blanche ne doit être présente sur la ligne du dessus.
  • Le contour des pages blanches doit être irrégulier et flou.
Image de Robes
Poulain pie Tovero
zoom sur image
Poulain pie Tovero
Le pie tovero :
 
Le cheval est majoritairement de couleur blanche mais présente quelques plages colorées (qui déterminent la robe de base) sur les flancs, les grassets, le haut de la tête et/ou la base de la queue.
Image de Robes
Cheval pie Balzan
zoom sur image
Cheval pie Balzan
Le pie balzan :
 
Les membres, le ventre et la tête sont de couleur blanche.
 
Les contours sont nets et réguliers.
Image de Robes
Cheval pie Sabino
zoom sur image
Cheval pie Sabino
Le pie sabino :
 
La tête est surtout de couleur blanche.
 
Les contours des plages blanches sont très flous et très irréguliers.
 
Les panachures sont tachetées.

Les panachures tachetées

Ce sont les chevaux avec des plages blanches et des plages colorées.
 
Sont considérés comme ayant une robe tachetée, les chevaux présentant une alternance de plages blanches et de plages colorées.
 
La taille, la forme et l’endroit sont variables.
 
Il existe 6 catégories de panachures de type tacheté :
 
  • Le léopard
  • Le tacheté
  • La cape
  • Le marmoré
  • Le rayé
  • Le bringé
Image de Robes
Cheval tacheté Léopard
zoom sur image
Cheval tacheté Léopard
Le léopard :
 
De couleur blanche avec la peau rose, on identifie des taches de couleur visibles de forme et de taille variables, réparties sur tout le corps.
 
Grâce aux taches colorées ont détermine la robe de base.
Image de Robes
Poney tacheté
zoom sur image
Poney tacheté
Le tacheté :
 
Le cheval présente beaucoup de tâches colorées de taille et de forme inégales et variables sur le corps.
 
On identifie parfaitement la robe sans les tâches.
Image de Robes
Cheval palomino cape
zoom sur image
Cheval palomino cape
La cape :
 
Il s’agit d’une panachure blanche avec une peau rose en dessous, d’un seul morceau sur la croupe allant parfois jusqu’au garrot.
 
Les contours sont variables, de très nets à déchiquetés ou mélangés.
 
Elle peut être de type tachetée ou de type uniforme.
Image de Robes
Poulain Marmoré
zoom sur image
Poulain Marmoré
Le marmoré :
 
La robe est marquée de nombreux poils blancs, la robe est presque blanche mais les articulations présentes des poils de la couleur de la robe de base.
Image de Robes
Cheval rayé
zoom sur image
Cheval rayé
Le rayé :
 
Le cheval présente des rayures blanches.
Image de Robes
Cheval Bringé
zoom sur image
Cheval Bringé
Le bringé :
 
Le cheval présente des rayures noires.

Les adjonctions

Dans le nom de la robe, les adjonctions se signalent en dernier.
 
Une adjonction est une caractéristique complémentaire de la robe qui peut concerner :
  • les poils,
  • les crins,
  • la peau.
Les poils plus foncés sur la robe et ou sur le corps :
 
  • La raie de mulet : bande de poils plus foncés le long de la colonne vertébrale,
  • La bande scapulaire : bande descendant le long des épaules,
  • La bande cruciale : raie de mulet et bande scapulaire. Elle forme une croix dont le centre est le niveau du garrot.
  • Les zébrures sur les membres.
  • La tête cap de maure.
Image de Robes
Les poils plus clairs que la robe de base :
 
  • Le noir pangaré est un exemple car le poil est plus clairs sur certaines parties du corps (grasset, des coudes, de l’intérieur des cuisses, aux ars, au bout du nez).
  • Les formes rondes et plus claires sont appelées pommelées.
  • Les petites tâches de poils blancs sur l’ensemble de la robe se nomme flocon (robe floconnée).
  • Les petites tâches de poils noirs sur l’ensemble de la robe se nomme robe charbonnée.
Image de Robes
Les crins :
 
  • Les crins lavés : Ils sont alors plus claires que la robe de base.
  • Les crins argentés : Ils sont de couleur argent.
  • Les crins mélangés : Les crins sont de couleur blanc et de couleur.
Image de Robes
La peau :
 
  • La peau rose
  • La peau noire
  • La peau champagne : La peau est rose avec des petites taches noires.
Image de Robes

Les marques blanches sur la tête

Ce sont des marques blanches naturelles, composées de poils blancs sur une peau rose.
 
Elles servent lors de l’identification d’un cheval ou elles doivent être décrites avec soins.
 
Pour les décrire, il faut distinguer la partie droite de la tête du cheval de sa partie gauche et de s’appuyer sur des repères anatomiques : ligne des yeux, axe médian de la tête, etc.
 
On applique toujours l’ordre du haut vers le bas :
 
  • Front : description de l’en-tête et des épis.
  • Chanfrein : description de la liste et des épis.
  • Naseaux, lèvres, menton : description des grisonnés et ladres.
 
Les 2 principales marques blanches sur la tête sont :
  • L’en-tête
  • La liste

Les en-têtes

Il s’agit de poils blancs qui se trouvent sur le front et qui ne descendent pas en dessous des yeux.
Image de Robes
Type d'en tête
zoom sur image
Type d'en tête
La taille :
 
Elle peut aller de quelques poils à une grande plage blanche.
Exemple : quelques poils en-tête, faiblement en-tête, en-tête, fortement en-tête ou encore très fortement en-tête.
 
La forme :
 
Pour la déterminer on utilise les termes géométriques.
Exemple : ovale, triangle, losange, rectangle, étoile, pelote, croissant, etc.
 
L’emplacement :
 
Pour une meilleure identification, il faut préciser son emplacement vis-à-vis de l’axe médian de la tête (droite, gauche, médian), aux lignes des yeux et aux épis si il y en a.
 
La direction :
 
L’en-tête peut être verticale, horizontale ou oblique.
 
La composition :
 
Elle peut être constituée que de poils blancs mais aussi taché de la couleur de la robe, bordé ou mélangé.
 
Les particularités :
 
Il existe des en-têtes irréguliers, en pointe, arrondi en bas, échandré vers le bas, etc.
 
La position de l’en-tête par rapport aux épis :
 
Il faut situer l’en-tête par rapport aux épis (en bas, en haut, à droite, à gauche, incluant, etc.
 
Des exemples d'en-tête :
  • Quelques poils en-tête médians au dessus d’un épi
  • En-tête vertical échancré en bas à droite tangent à un épi
  • Fortement en-tête irrégulier échancré en haut en pointe vers l’arcade droite au dessus d’un épi
  • Fortement en-tête mélangé taché du fond de la robe incluant un épi

Les listes

Il s’agit d’une plage blanche sur la partie du chanfrein plus ou moins longue dépassant la ligne des yeux (sinon il s’agit d’une en-tête).
 
Pour l’identifier on procède du haut vers le bas.
Image de Robes
zoom sur image
La largeur :
 
La liste peut être plus ou moins large, voir même dépasser sur les côtés. La largeur doit être bien définie lors de l’identification.
 
Pour la décrire on parle de :
  • « quelques poils sur le chanfrein »,
  • « semis de liste »,
  • « très fine liste »,
  • « fine liste »,
  • « liste »,
  • « large liste »,
  • « liste débordante ».
 
La longueur :
 
La liste peut être plus ou moins longue allant d’une moitié de chanfrein jusqu’au bout du nez pour les plus longues.
Il existe aussi des types de listes intermittentes.
 
Pour la décrire on parle de :
  • « courte »,
  • « interrompue »,
  • « à mi chanfrein », etc.
 
Lorsque le bout du nez est inclus dans la liste, celui-ci est souvent lardré ou grisonné.
Lors de l’identification il est important de mentionner la longeur mais aussi la forme de son extrémité.
 
La composition :
 
La liste peut parfois ne pas être forcément une plage blanche uniforme.
 
On parle alors de :
  • « bordée »,
  • « mélangée »,
  • « tachée de la robe ».
 
L’orientation :
 
L’axe de la liste est l’axe médian du chanfrein.
 
On parle alors de :
  • « médiane »,
  • « plus à gauche »,
  • « plus à droite »,
  • « déviée de gauche à droite »,
  • « sinueuse », etc.
 
Les caractéristiques :
 
Si la liste présente des variantes de formes, il faut le préciser.
 
On parle alors de :
  • « s’élargissant »,
  • « se rétrécissant »,
  • « échancrée », etc.

Les marques blanches sur les membres

Image de Robes
zoom sur image
Les marques blanches sur les membres des chevaux peuvent être de plusieurs types.
Elles présentent une peau rose et un sabot de couleur claire
 
Pour l'identification, on procède dans cet ordre :
  • Antérieur gauche
  • Antérieur droit
  • Postérieur gauche
  • Postérieur droit.
 
Les types :
  • La trace : Les poils blancs n'entourent pas le membre. Elle se situe au minimum sur la couronne pouvant aller jusqu'au haut du paturon. On parle de : « trace en face interne », « trace en mamelle externe », ou « trace excluant le talon externe ».
 
  • Le bracelet : Les poils blancs entourent le membres mais ne doivent pas être en contact avec la couronne. On parle par exemple de « bracelet à mi-canon ».
 
  • La balzane : Il s'agit de poils blancs entourant le membre et en contact avec la couronne du hauteur minimum du paturon. On parle de « balzane au tiers supérieur du canon », « balzane à mi boulet, remontant en bas du canon face interne », « irrégulière », « dentelée », « en pointe », « échancrée », « bordée », etc.
 
  • Les extrémités claires : Il s'agit d'un éclaircissement de la robe sur les membres
Petit proverbe sur les balzanes :
 
Balzane une : cheval de fortune,
Balzane deux : cheval de geux,
Balzane trois : cheval de roi,
Balzane quatre : cheval à abattre !

Les marques blanches sur les naseaux, les lèvres ou le menton

Image de Robes
Bout du nez grisonné
zoom sur image
Bout du nez grisonné
Le grisonné :
 
Lorsqu’une liste se situe sur une peau colorée on parle de grisonné.
Il se situe sur la partie inférieure du chanfrein (bout du nez, entre les naseaux, aux lèvres, au menton).
Afin de l’identifier on note sa taille, sa localisation, et ses caractéristiques.
Image de Robes
Le ladre
zoom sur image
Le ladre
Le ladre :
 
Le ladre est une dépigmentation de la peau : la peau est alors de couleur rose.
Il se situe généralement autour de la bouche et des naseaux mais aussi autour des yeux, des parties génitales, etc.
Afin de l’identifier on relève sa taille, sa forme et ses caractéristiques.

Les épis

Les épis sont des poils qui s’orientent autour d’un même axe.
Ils sont importants lors de l’identification. En effet, ils n’évoluent pas dans le temps, ne changent pas de forme ni déplacement.
 
Il existe 2 types d’épis :
 
  • L’épi divergent : Ce sont lorsque les poils accroissent autour de l’axe central.
  • L’épi convergent : Ce sont lorsque les poils décroissent autour de l’axe central.
L’identification :
 
Afin de les identifier on note :
 
  • La localisation (front, chanfrein, joue, bout du nez, encolure, membres, etc) de façon précise.
  • Les caractéristiques : Accroissent ou décroissent.
 
Les types d’épis :
 
  • « mélangés » : poils blancs et poils de couleur,
  • « confus » : l’axe central n’est pas identifiable,
  • « pennés » : l’axe central de l’épi forme une ligne : pennure, en forme de plume,
  • « sinueux » : la pennure n’est pas rectiligne,
  • « spiralés » : les poils tournent, etc...
 
Les épis peuvent se trouver sur toutes les différentes parties du corps : poitrail, membres, flanc, grasset, etc.
Image de Robes

Les particularités

Les particularités sont des caractéristiques naturelles ou accidentelles qui permettent de compléter l’identification d’un cheval.
 
On retrouve plusieurs types de particularités :
 
  • Les particularités des yeux,
  • Le coup de lance,
  • Les particularités du poil,
  • Les marques apposées,
  • Les cicatrices permanentes.

Les particularités des yeux

Les yeux peuvent comporter des particularités :
 
  • L’œil « vairon » : Lorsqu’un cheval n’as pas les deux yeux de la même couleur on parle alors d’œil vairon. Le plus souvent on retrouve un œil foncé et d’un œil vert ou bleu.
 
  • L’œil « voilé » : Le plus souvent d’origine accidentelle ou séquelle d’une maladie.
 
  • L’œil « particolor » : Il s’agit d’un même œil comprenant deux couleurs différentes (bleu et marron par exemple).
Image de Robes
Image de Le coup de lance et Robes
Le coup de lance
zoom sur image
Le coup de lance

Le coup de lance

Le coup de lance est une malformation du muscle.
 
Il est présent dès la naissance. Un creux apparaît alors sur le corps.
 
Le plus souvent le coup de lance se trouve sur l’encolure ou sur l’épaule.

Les particularités du poil

  • Les mouchetures : Il s’agit de petits amas de poils noirs. On les retrouve surtout chez les chevaux gris.
 
  • Les truitures : Il s’agit de petits amas de poils fauves. On les retrouve surtout chez les chevaux gris.
 
  • Les neigeures : Il s’agit de petits amas de poils blancs.
 
  • Les charbonnures : Il s’agit de plages noires sur une robe fauve.
Image de Robes

Les marques apposées

On parle de marques apposées pour les marquages au fer rouge ou à l’azote.
 
Il s’agit généralement d’une « marque » d’appartenance à un élevage ou à une race.
 
On les retrouve généralement sur l’encolure ou sur le plat de la cuisse.
Image de Robes

Les cicatrices permanentes

Ce sont des séquelles d’accident.
Image de Robes
Plan du site | Mentions légales | Contact | Partenaires
Partenaires : Titan Quest Mod
logo Hippologie.fr
http://www.hippologie.fr/robe-cheval 1 2 3 4 5
4.9 / 5    17 avis